Vision FPPN

VISION DU FPPN La gestion en matière de mutualité sociale en milieu policier ivoirien telle que compris par l’Economiste-financier KADJANE Amouyé Jacques se décline en deux matrices d’actions étroitement liées et interdépendantes : la matrice d’actions à court terme dite actes de stabilité et de relance, et la matrice d’actions à moyen et long terme qualifiée d’actes de postérité. S’agissant des actes de stabilité et de relance, le Commissaire principal de Police KADAJNE propose de : recadrer les missions du FPPN pour le bonheur des policiers et de leurs ayants droit. Cette action vise à rétablir la confiance entre mutualistes et à bien gérer l’assurance maladie ; réduire le train de vie du FPPN par des reformes importantes sur les attitudes et comportements de ses agents ; d’engager les réformes nécessaires et asseoir une gestion plus élaborée et plus transparente des prêts et des produits existants ; doter le FPPN d’un organe de presse, un manuel d’information pour rendre compte périodiquement de ses activités. En ce qui concerne les actes de postérité, il s’agit de : doter le FPPN d’une structure sanitaire de référence performante et compétitive ; conduire un véritable programme de financement et d’investissements pour permettre à chaque mutualiste d’accéder à la propriété immobilière ; d’opérer des choix financiers stratégiques et orienter le FPPN vers des secteurs porteurs, des activités génératrices de revenus pour construire son assise financière.