• Apr 16, 21
  • yanadmin
  • 0 Comments

         La médecine générale

Hospitalisations générales- Hospitalisations en maternités – etc.

 

         La médecine de spécialité

Gynécologie, pédiatrie,  Chirurgie Pédiatrique, Chirurgie Générale, Neurologie, Neurochirurgie, ORL, Stomatologie, Chirurgie Dentaire, Pneumologie, Cardiologie, Hématologie, Gastroentérologie, Neurologie, Urologie, Rhumatologie, Dermatologie, Anesthésie-réanimation, Infectiologie, etc.

Elles concernent toutes les consultations (généralistes et spécialistes) dans toutes les structures sanitaires publiques des niveaux primaire et secondaire. Le FPPN supporte les frais à 100%.

 

         Les soins

Antalgique / Antipyrétique

Anti Anémique

Anti Asthmatique

Antibiotique

Anticonvulsivant

Dépresseur/Anxiolytiques

Antidote

Antiémétique

Antifongique/Antimycosique

Antihémorragique/Anti-Fibrinolytique

Anti Hypertenseur/Anti-Angoreux

Antipaludique

Antispasmodique/Musculotrope

Soluté / Perfusion

Sympathomimétique

 

NB : Les exclusions

Toutes les prestations autres que celles mentionnées ci-dessus, ne sont pas prises en charge par le F.P.P N, notamment :

  • les verres optiques et montures;
  • la chirurgie esthétique;
  • le traitement contre la stérilité;
  • les prothèses dentaires;
  • les visites d'aptitude;
  • Le suivi de la grossesse et l'accouchement d'un ayant droit autre que la conjointe et la concubine déclarée;
  • Les prothèses orthopédiques
  • Les prothèses dentaires
  • les bilans de santé non liés à une maladie;
  • les évacuations sanitaires à l'extérieur du territoire national;
  • les soins postérieurs au décès du membre ou de ses ayants droit;
  • les invalidités résultant d'actes suicidaires ou de mutilations volontaires;
  • les décès et invalidités résultant de services commandés ou de catastrophes naturelles.
  •  Les maladies de longue durée (Insuffisance rénale, cancer…)

 

Les soins consécutifs à une tentative de suicide ou de mutilation volontaire ne sont pris en charge par le FPPN que si la tentative de suicide ou de mutilation procède d'une maladie mentale.